La chute des cheveux 
 Généralités
 Chez les HOMMES
 Chez les FEMMES
 Cheveux crépus
 Les cicatrices
 Traitement des cheveux
Les trois méthodes 
 Vocabulaire
 Les autres méthodes
 Tableau des comparaisons
 Résumé en dessins
 Comment choisir ?
 Plus jamais ça !
Notre méthode "3D" au 2MM 
 Greffons Cylindriques
 Questions habituelles
 Ce que vous devez savoir
 Nos photos
 L'intervention
 L'ASEPSIE
 Témoignages
 Choisir cette méthode
 Accueil   Contactez nous   Demande de devis   Plan du site 
Notre méthode - Questions habituelles
Méthode sans cicatrice et naturelle
3 à 6 fois plus de cheveux
1. Pourquoi se faire greffer ?
Pour réparer une alopécie ou une calvitie quelle que soit son origine : héréditaire, médicale, chirurgicale, traumatique ou liée à un stress que l'on ne peut pas réparer autrement. Pour son équilibre personnel, pour son bonheur, pour des raisons professionnelles et surtout parce que les nouvelles techniques ont évolué suffisamment pour permettre des résultats esthétiques et naturels en pratiquant une greffe sans douleur et sans risque, SANS CICATRICE.
AVANT TOUTE GREFFE : une consultation permet toujours de faire le point sur son état, sur les risques évolutifs et sur les possibles résultats d’un traitement médical ou d’une greffe… Il faut toujours commencer par cela à condition de le faire auprès d'un chirurgien capillaire d’expérience. Cela ne vous engage en rien et vous permet de faire le point pour vous-même. C'est une consultation que vous ne regretterez pas. Eviter les consultations de commerciaux qui sont payés selon le nombre de patients qu'ils ramènent au centre où vous ferez opérer par des employés après avoir payé le medecin...
2. Quand faut-il se faire greffer ?
Le plus tôt possible quand on en ressent le besoin :
- parce que le nombre de greffons sera moindre en une première intervention (qui sera donc moins importante et moins chère), que l'on évitera de se voir plus dégarni et parce que l'intervention passera plus inaperçue auprès des proches et de vos relations… Vous en souffrirez moins… Vous en profiterez plus longtemps… Il sera plus facile par la suite de n'y apporter que les corrections nécessaires… Souvent, la première intervention entraîne une diminution définitive de la chute des cheveux par réaction de fibrose du cuir chevelu liée au microtraumatisme capillaire de la première greffe.
La consultation permets de faire le point sur cette possibilité.
3. Qui peut se faire greffer ?
Tout le monde peut se faire greffer : les jeunes à partir de 25 ans, à l'âge qui permet une décision raisonnable et réfléchie… et jusqu'à un âge avancé… s'il n'y a pas de contre-indication médicale : il est nécessaire néanmoins de vérifier l’état général (maladie cardiaque majeure ou autre), la coagulation (hémophilie ou trouble de la coagulation) ou une contre-indication aux produits anesthésiants locaux. La consultation « on line » par le médecin spécialiste et une analyse de sang détermineront cette possibilité. Bien entendu il faut que la zone donneuse soit suffisamment fournie, c'est ce qu'établira la première consultation.
Attention : n’oubliez pas de laisser pousser vos cheveux d’AU MOINS 5 cm sur la couronne avant toute greffe.
4. Quelle quantité de greffons doit-on greffer ?
Pour les greffons de 2 mm, soit environ 4 à 8 cheveux par greffon (6 en moyenne), nous pratiquons des greffes de 200 à 600 greffons par intervention (rarement plus en une seule séance : cela abîme la zone donneuse et l'intervention durerait plus de 7 heures …).

La quantité dépend bien évidemment :
- de la surface à greffer et de la densité actuelle en cheveux…
- des moyens financiers du patient …
- de la stratégie choisie : celui qui sera limité par ses moyens financiers choisira une bonne concentration sur tout l'avant : 300 à 400 greffons de 2 mm* (soit environ : 1.800 à 2.400 cheveux) qui peuvent suffire pour un bon aspect visuel, en délaissant provisoirement la tonsure (qui ne se voit que de dos et est plus commune chez l'homme) jusqu'à des jours meilleurs… Il est illusoire de vouloir remplir toute la surface dégarnie en répartissant les quelques 200, 300,400 ou 600 greffons? Il est préférable de se faire plaisir en se regardant le matin dans la glace et en ayant le regard des autres qui ne se fixe plus sur votre absence de chevelure…

Chaque intervention sera réalisée non pas pour préparer la suivante mais de façon à ce qu'elle soit totalement naturelle d'aspect, comme si elle devait être la seule intervention prévue. Ainsi, un patient pourra toujours arrêter de se faire greffer sans risquer d'avoir une implantation d'aspect « non naturel », même s'il doit encore perdre ses cheveux d'origine.
5. Quels sont les préparatifs à une intervention ?
La consultation « on line » avec photos permet de déterminer (au moins 15 jours avant l'intervention) le nombre de greffons. Notre site donne toutes les informations nécessaires sur la technique. Une analyse de sang permet de relever la plupart des contre-indications.
Dès la consultation « on line » : un dossier complet d’information et d’intervention sont adressés au patient, comprenant :

1. Une information complémentaire.

2. Des consignes simples pour avant l’intervention : laisser au moins 5 cm de cheveux sur la nuque et sur les cotés au-dessus des oreilles, pas d'aspirine durant 10 jours, arrêter l’alcool, le café et toute activité physique les 8 jours qui précèdent l’intervention.

3. Le traitement préopératoire.

4. Un contrat d’intervention et un devis avec « Garanties » vous seront adressés en même temps. Ceci permet de prendre une décision et une date d’intervention sera retenue avec consultation la veille. Une somme d'engagement devra être adressée dès la date d’intervention fixée afin que celle-ci soit définitivement retenue.
6. Comment se passe cette intervention ? Durée ?
La veille de l'intervention (matin ou après-midi) ou le jour même de l'intervention, un entretien avec le médecin pratiquant l'intervention est obligatoire : ce dernier rappellera les choix de stratégie qui ont été faits, vérifiera s'il n'y a pas de changement de la part du patient.
Le jour de l’intervention : le médecin dessinera ce qui a été décidé d'un commun accord… Le patient devra vérifier le dessin sur tous les angles… et l'intervention ne pourra pas démarrer tant que la « phrase magique » : « c'est exactement ce que je désire… » (ou équivalent) n'est pas prononcée par le « patient »…

La durée d'intervention dépend du nombre de greffons à greffer : environ 3h30 pour 300 greffons, 4h30 pour 400 greffons, 5h30 pour 500 greffons, 6h30 pour 600 greffons.
7. Peut-on poursuivre les traitements (Minoxidil 5%, le Finastéride ou autre…) et se faire greffer ?
Non ! Nous déconseillons tout traitement capillaire local : au moins un mois avant l'intervention et 1 mois après. Par contre vous pouvez continuer à prendre du Finastéride (Propecia-Chibro-Proscar).
8. Pourquoi des « greffons de 2mm » de diamètre ?
Nous le répétons ici : plus de 3 mm donneraient un aspect de cheveux de « poupée » ce qui n'est pas le cas du 2mm*. Les fameux « champs de poireaux » s'obtenaient autrefois avec du 5 mm*.
Moins de 2 mm rend les greffons trop mous, trop fragiles pour les implanter (30 à 60% de perte), mais surtout donne un aspect de duvet. Entre du 2 mm de diamètre et le 0,8 mm du FUE ou de la micro greffe : il y a 6,25 fois moins de surface de cuir chevelu et donc de cheveux.

Notre nouvelle méthode ne greffe plus la peau des greffons du cuir chevelu mais seulement les follicules de ces greffons. En effet, la partie superficielle de peau du greffon formera une croûte qui tombera avec les petits cheveux greffés. Les follicules greffés à environ 4 mm sous la peau régénéreront les nouveaux cheveux (comme une unité folliculaire naturelle) à partir du 3 ème mois et sortiront sans difficulté en raison de l'absence de cicatrice de la peau des greffons en surface.
mm* : millimètre = 0.04 inch

… Et si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous les poser par email
Le médecin pratiquant les greffes vous répondra personnellement.

38 Questions.
<Précédent - 2 3 4 5 >
Rechercher


Nous vous proposons via ce bandeau une
Navigation rapide
vous permettant en quelques clics de vous concentrer sur l'essentiel des questions que vous pouvez vous poser.

Avantages et inconvénients
En savoir plus sur cette méthode
En savoir plus sur cette méthode
En savoir plus sur cette méthode
L'essentiel 
 Présentation
 Vocabulaire
 Comparaisons
 Pourquoi la "3D" 2MM
 L'intervention
En savoir plus sur cette méthode
En savoir plus sur cette méthode
 

 Mentions légales   Protection des données 
Agence IDclic   -   Technologie Micrologiciel™